Omar Guiga, Lauréat Du Concours D’innovation Du FMI Pour Les Jeunes

wepostmag 31/01/2018

Investir dans une ligne de production de voiture en Tunisie avec un capital de 150.000 DT sans l’aide d’aucune banque tunisienne ni de subvention publique, tel était le pari fou de Zied et Omar Guiga.  Fondée en 2006, la Wallyscar était bien partie pour être parmi les projets qui ne feront pas long feu vu la faible capacité de production, le marché hautement concurrentiel et le manque de financement.

Mais voilà qu’après la révolution, en dépit de la morosité économique que connaissait la Tunisie, la Wallyscar réussit à s’agrandir et s’exporte désormais en France, les îles caraïbes, au Brésil en Belgique et en Italie.

Une performance qui n’est pas passée inaperçue lors de la conférence internationale  » Opportunités pour tous : croissance, emploi et inclusion dans le monde arabe « . Une reconnaissance que les deux investisseurs comptent fructifier pour booster le nombre de postes d’emplois créés à une soixantaine, actuellement, à des milliers de postes dans le futur.

Entre temps, le constructeur automobile s’est enrichi d’une deuxième marque, Iris, commercialisée à partir de 35.493 DT TTC.