string.http://www.disruptunisia.com/details-actualites/A-la-rencontre-de-nadeje-tabib-laureate-du-prix-orange-de-lentrepreneur-social-et-fondatrice-davcare-15882 À la rencontre de Nadèje Tabib, lauréate du Prix Orange de l'Entrepreneur Social et fondatrice d'AVCare

À la rencontre de Nadèje Tabib, lauréate du Prix Orange de l'Entrepreneur Social et fondatrice d'AVCare

Al HuffPost Maghreb 23/09/2019

AVCare est une solution de détection et de prévention en cas d’AVC, composée d’une application mobile et d’un bracelet électronique.

Pour la 9ème année consécutive, Orange Tunisie a dévoilé, jeudi 5 septembre 2019, les 3 lauréats tunisiens du Prix Orange de l’Entrepreneur Social parmi 7 jeunes entrepreneurs finalistes. Cette année, l’appel à candidatures a recueilli 170 dossiers provenant de tout le territoire et de haute qualité.

Parmi eux, celui de Nadèje Tabib, arrivée 3ème, qualifiée pour participer à la grande finale internationale et donc en compétition avec ceux des autres pays d’Afrique et du Moyen-Orient où Orange est présent, soit au total 51 candidats.

 

Avec un pitch remarquable, Nadège a présenté AVCare, une solution pour prévenir les Accidents Vasculaires Cérébraux, alliant au mieux médecine et technologie. Interview.

HuffPost Tunisie : Qu’est-ce que AVCare? 

Toutes les 5 secondes une personne dans le monde est touchée par l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral), ce qui en fait la 2ème cause de mortalité dans le monde et la 1ère cause de handicap acquis en Tunisie, le bilan est désastreux puisque chaque année 6,2 millions de personnes décèdent suite à un AVC.

Pourtant les symptômes de l’AVC peuvent être détectés de 1h jusqu’à 4h30 avant la crise fatale.

AVCare est donc une solution de détection et de prévention en cas d’AVC, composée d’une application mobile et d’un bracelet électronique.

AVCare alerte les proches et le médecin traitant en cas d’AVC via SMS en leurs indiquant l’état de santé de la personne ainsi que la géolocalisation de cette dernière. AVCare utilise la technologie au service du progrès médical afin de sauver des vies.

D’où vous est venue l’idée ? Êtes-vous vous-même issue du monde médical ?

Depuis mes 13 ans, j’ai été impliquée dans le monde de la technologie. Déjà, à cet âge-là, j’étais responsable de l’aspect technique du centre d’appel que gérait ma mère. Au fil des années, j’ai nourri une passion pour le monde technologique, médical et entrepreneurial.

Après l’obtention de mon baccalauréat français série scientifi ...